Tous les propriétaires redoutent cette saison, celle de la fin de printemps, et le début de l’été. Période où les épillets se développent très rapidement, les petits chiens ou gros chiens se voient parfois infestés de ces parasites  qui ne se détachent que par le biais de pinces que possède le vétérinaire.

Epillet chien et chat

Epillet chien et chat

L’épillet c’est quoi ?

Les épillets (encore appelés voyageurs ou spigaous… selon les régions) sont des épis secondaires de graminées sauvages eux-mêmes regroupés en épi au sommet d’une tige.

A la fin du printemps, ces herbes se dessèchent, durcissent et se détachent alors très facilement de leur tige.

Chaque épillet est constitué de plusieurs éléments disposés de façon bien particulière les uns par rapport aux autres :

– Une des extrémités se termine par une pointe très piquante
– Tandis que l’autre extrémité se termine par de petites structures très fines et allongées

Cette conformation particulière a deux conséquences :

– Les épillets s’accrochent très facilement à toute surface filamenteuse (vêtements, poils des animaux…)
– Leur extrémité pointue suivie d’une partie plus large et évasée les fait progresser toujours dans le même sens.

Epillet chien et chat

Epillet chien et chat

Ainsi, ils vont très aisément s’accrocher au poil d’un chien ou d’un chat (ce d’autant plus que le poil est long, frisé ou entremêlé) et s’ils réussissent à s’infiltrer sous la peau de l’animal ou à pénétrer dans une cavité (conduit auditif, narine), ils n’en ressortent plus, s’enfonçant toujours plus en profondeur.

Comment savoir si mon animal a un épillet ?

  • éternuements répétés, avec ou sans saignement de nez, ce qui dans ce dernier cas est d’autant plus inquiétant)
  • œil rouge ou « pleureur »,
  • secouement de tête
  • léchages excessifs…
  • la présence d’un épillet lorsqu’il génère un abcès peut aussi provoquer de la fièvre.

Il ne faut pas sous-estimer tout signe ou attitudes anormales chez le chien ou le chat qui peuvent apparaître, même si rien n’est visible.

Bien entendu, un épillet n’en sera pas obligatoirement la cause, car ces symptômes ne sont pas propres à sa présence. Mais dans le doute mieux vaut consulter le vétérinaire sans attendre.

Ils peuvent pénétrer tout orifice : narines, paupières, conduit auditif, anus, vulve et continuent ensuite leur progression vers les bronches, les poumons, les glandes anales, la vessie, l’utérus…

Sous le pied, ils perforent facilement la peau et forment des sortes de « boutons » inter-digités que les chiens se lèchent sans relâche, favorisant ainsi leur progression.

Epillet chien et chat

Epillet chien et chat

Rentrés en général par le dessous du pied, ils peuvent simplement le traverser et ressortir au dessus.

Le plus souvent, ils « remontent » progressivement dans le membre. Généralement le propriétaire a désinfecté le bouton depuis plusieurs jours, le trou d’entrée a disparu, et il n’y a plus qu’un abcès qui ne sèche pas puisqu’il reste le corps étranger à l’intérieur.

Parfois l’épillet se retire très facilement en un seul coup de pince mais la douleur alliée à l’étroitesse des orifices nécessitent souvent une anesthésie flash.

Les recherches sont parfois délicates voire infructueuses. Les épillets peuvent être doubles ou triples, émiettés, ce qui ne facilite pas leur extraction.

Présence d’épillet : une prise en charge vétérinaire rapide

Si vous constatez la présence d’un épillet, ne tentez surtout pas de le retirer vous-même!

Cela risque d’empirer les choses et de retarder par la suite la prise en charge et la bonne guérison de l’animal. Et ce même si vous pensez avoir retiré un épillet repéré. Car, et c’est souvent le cas, il peut toujours en rester des parties présentes. Dans l’œil, par exemple, un examen permettra de s’assurer que l’épillet n’a pas causé de lésion à la cornée.

La prise en charge doit être rapide, car l’épillet peut laisser de graves séquelles.

  • S’il pénètre par le nez, c’est aux voies respiratoires qu’il pourra ensuite s’en prendre (poumons, bronches).
  • Par les yeux, il peut blesser la cornée et provoquer une ulcération.
  • Par les oreilles, c’est le conduit auditif qui est touché et une inflammation (otite) peut être à craindre, avec des lésions possibles du tympan que l’épillet peut perforer.
  • Pour ce qui est des voies génitales, l’épillet occasionne des vaginites par exemple chez la femelle.

Bref, là où l’épillet passe et prend place, il est toujours à l’origine de lésions et de problèmes. Ils seront d’autant plus longs à soigner si on laisse traîner les choses.

Epillet chien et chat

Epillet chien et chat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment protéger le chien ou chat contre les épillets ?

Pour le chat qui a accès à l’extérieur, les choses ne sont pas simples. Sauf une inspection régulière au retour de l’animal permettra de s’assurer de l’absence d’un épillet. Tant soit peut qu’il sera possible de le repérer et qu’il n’a pas déjà fait son « voyage ».

Chez le chien, lors des promenades, les vétérinaires recommandent dans les champs par exemple, de tenir l’animal en laisse. Là non plus, pas toujours très pratique ou agréable pour l’animal !

Pour le chien également, une inspection minutieuse constitue l’un des moyens de prévention pour intervenir à temps. De la tête à la queue en passant par les coussinets, l’anus, la vulve, etc.

Les chiens à oreilles tombantes sont à surveiller tout particulièrement au niveau de cette partie du corps.

Il est aussi possible pour l’été de procéder (ou faire procéder par un toiletteur) à une coupe de poil. Cela est particulièrement recommandé » pour les chiens à poils longs et/ou frisés.

Les petits poils au niveau des oreilles, entre les coussinets seront coupés pour laisser le moins de champs libre possible aux épillets.

Tous les nœuds au niveau des poils devront être coupés.

Si vous disposez d’un jardin, les restes de tontes seront éliminés. Car les épillets se trouvent dans les hautes herbes, mais aussi dans les pelouses !

Pensez également à bien nettoyer leurs oreilles et les coussinets et de les brosser régulièrement avec des produits adaptés :

Produits de soins pour chats

Produits de soins pour chiens