Ça y est les “beaux jours” sont terminés et l’automne arrive avec ses promenades en forêt ou ses escapades dans le jardin, quoi de mieux pour nos chiens et chats ? Mais il faut  quand même faire attention à protéger nos compagnons de certains risques qui accompagnent la saison des feuilles mortes. JungleVet vous parle des 5 dangers de l’automne pour nos chiens et chats et vous apprend comment les éviter ou mieux vivre avec.

Les champignons

Pour les chiens et les chats un peu trop curieux les champignons constituent un réel danger. En effet, les champignons peuvent être extrêmement dangereux pour nos animaux de compagnie. Même ceux comestibles pour l’homme, comme les bolets ou les morilles, peuvent être toxiques et provoquer des troubles digestifs, cardiaques et neurologiques. Alors, si vous voyez votre chien jouer avec des champignons, intervenez tout de suite.

Les fruits à coque

Noix, noisettes, châtaignes et autres fruits à coque que l’on peut trouver par terre durant cette saison peuvent se révéler dangereux pour nos compagnons. Ils contiennent des substances toxiques qui peuvent provoquer des désordres intestinaux, des convulsions voire même un état comateux.

Il en est de même pour les noix moisies qui restent au pied des arbres qui peuvent occasionner des troubles neurologiques (tremblements, convulsions).

Certains légumes de saison

Ail, oignon et coloquintes font partie de ces légumes. Crus ou cuits, ils sont toxiques pour les chiens et les chats et provoquent des troubles digestifs (vomissements, perte d’appétit, diarrhées) et des problèmes sanguins (anémie) lors de l’ingestion d’oignons et d’ails.

Le paracétamol

Fréquemment utilisé chez l’homme, notamment en à cette période propice au développement des maladies infectieuses, cette molécule, si ingérée, peut occasionner chez le chien et en particulier chez le chat des troubles digestifs, sanguins, respiratoires et neurologiques. Si votre compagnon n’est pas en forme ou a de la fièvre, il ne faut en aucun cas lui donner du paracétamol mais consulter votre vétérinaire. Faites également attention à ne pas laisser trainer une plaquette de paracétamol à un endroit accessible à votre animal, un accident est vite arrivé.

Les parasites

Les puces et les tiques ont tendance à plus se développer en automne car ces dernières aiment la chaleur et quoi de mieux pour elles que nos chauffages ?  Il est donc nécessaire de contrôler régulièrement le pelage de votre animal de compagnie, c’est indispensable pour qu’il soit en bonne santé. Chaque année, de nombreux chiens sont infectés et attrapent la piroplasmose, une maladie qui peut causer la mort. Alors, prenez de bonnes habitudes et protégez vos compagnons avec des antiparasitaires pour chiens et pour chats.

Pour ne pas finir aux urgences vétérinaires après une balade cet automne, restez vigilant quand vous vous promenez avec votre chien en forêt et même si les chats sont plus prudents, pensez à ce qu’ils peuvent dénicher lorsqu’ils sont en vadrouille. Si vous assistez à l’ingestion, suivez la règle des 3 T :

  • Temps : n’attendez pas l’apparition de symptômes
  • Téléphone : appelez un service d’urgence vétérinaire
  • Toxique : indiquez le produit, la quantité et l’heure d’ingestion si possible