Carter Blanchard est un petit garçon âgé de 8 ans qui a une particularité : il est atteint de vitiligo. Cela lui créait beaucoup de complexes, jusqu’à ce qu’il rencontre Rowdy, un chien atteint de la même maladie!

Carter et le labrador Rowdy

Carter et le labrador Rowdy

Carter Blanchard, un petit garçon originaire de Searcy, dans l’Arkansas, souffre de vitiligo, une maladie évolutive qui provoque une dépigmentation et se reconnait aux tâches blanches qu’elle laisse sur la peau.

Carter, qui a été diagnostiqué lorsqu’il est entré à la maternelle, a malheureusement perdu confiance en lui quand des traces claires, dues au manque de mélanine, sont apparus autour de ses yeux.

Carter et sa maman Stéphanie

Carter et sa maman Stéphanie

 

« Depuis, il ne se sentait pas bien du tout. Je venais le chercher à la sortie de l’école et la première chose qu’il me disait c’est qu’il détestait son visage et sa peau », explique Stephanie Adcock, sa maman qui n’a jamais cessé de trouver son petit garçon magnifique et souffrait beaucoup de le voir malheureux.

Cette femme désemparée tombe alors par hasard sur la page Facebook de Rowdy, un labrador noir qui a deux grandes taches blanches encerclant ses yeux, comme son fils !

Rowdy le labrador

Rowdy le labrador

La maman de Carter décide alors de montrer à son fils des photos de l’animal, ce qui aide le jeune garçon à prendre confiance en lui.

Elle explique : « Personne n’arrivait à l’aider à se sentir mieux, pas même quelqu’un avec le vitiligo… Il a fallu que ce soit un chien ! »

Malheureusement, Stephanie a des revenus très modestes et ne pouvait pas financer le voyage qui lui aurait permis, à elle et son fils, de rencontrer pour de vrai Rowdy, le labrador et sa maîtresse.

Mais la semaine dernière, un événement a tout changé.

Alors qu’une chaîne de télévision locale, Katu, consacrait un sujet à l’amitié, entre le chien et le petit garçon, les dons des téléspectateurs ont afflué pour leur offrir les billets.

Très émus par cette chaîne de solidarité inattendus, Stephanie et Carter, ont pu se rendre il y a quelques jours à Candy et voir enfin Rowdy et sa maîtresse.

Une rencontre qui s’est soldée par un coup de foudre mutuel entre le petit garçon et le labrador : « Ils ont l’air de s’adorer autant l’un que l’autre » raconte Stephanie. « Quand nous sommes entrés, je n’avais pas l’impression d’arriver chez Niki pour la première fois. Ils formaient déjà une famille. On voyait que Rowdy comprenait que quelque chose se passait et sentait l’énergie dans la pièce ».

Carter et Rowdy le labrador

Carter et Rowdy le labrador

Une journée que le petit garçon n’oubliera jamais et qu’il a permis de reprendre enfin confiance en lui :

« Cette rencontre a vraiment changé sa vie », s’émeut Stephanie. « ça a changé son enfance pour le mieux. C’était le cadeau que je ne pouvais pas lui offrir. En le voyant sautiller partout, et s’arrêter seulement pour faire des câlins à son nouveau copain Rowdy, j’ai eu le sentiment que ses souffrances valaient la peine. Personne n’aurait pu lui permettre de se sentir mieux. Il fallait que ce soit Rowdy, il fallait que ce soit un chien ».

Rowdy a aujourd’hui 14 ans, un âge honorable pour un labrador. Récemment, sa maîtresse a annoncé qu’il souffrirait peut-être de tumeurs.

Une nouvelle triste pour ce chien qui est devenu le symbole de l’acceptation de soi.

Rowdy est aujourd’hui entre les mains des vétérinaires, et sa maîtresse demande à tous de penser très fort à lui, ce que nous n’allons pas manquer de faire.

Carter et Rowdy le labrador

Carter et Rowdy le labrador