Chaleurs, œstrus, miaulements bruyants et insistants, affection débordante, attitudes étranges… Le comportement de votre animal semble changer du jour au lendemain ? Sans forcément de raisons apparentes ? Pas de panique ! Votre chatte est surement en période de chaleur, et si celle-ci n’est pas en mesure de s’accoupler, cette situation risque d’être compliquée tant pour elle que pour vous. Dans cet article, nous allons répondre à toutes vos questions, et vous donnez tous nos conseils et astuces pour prévenir les chaleurs chez la chatte.

Quand ont lieu les chaleurs chez la chatte ?

La saison de reproduction

Les périodes de chaleurs surviennent habituellement au printemps et à l’automne, et peuvent durer de quelques jours à quelques semaines. C’est ce que l’on appelle « la saison des amours » chez les chattes.

En effet, bien que les mâles soient en mesure de s’accoupler à n’importe quel moment de l’année, ce n’est pas le cas des femelles, qui refusent de se reproduire en dehors de cette période. Ainsi, les chattes se mettent activement à la recherche de mâles, qui n’hésiteront pas à se battre entre eux pour avoir ce privilège.

A quel âge débutent les premières chaleurs ?

Généralement, les périodes de chaleurs surviennent dès la puberté, c’est-à-dire entre 6 et 9 mois. A partir de cet âge, on dit que la chatte est sexuellement mature. Bien entendu, l’âge de la maturité sexuelle peut varier selon différents critères. Par exemple, on observe des chaleurs tardives chez les chattes de type Persan.

Combien de temps durent-elles ?

Une chatte en chaleur passera par 4 phases distinctes :

  • Le Pro-œstrus : première phase du cycle, le chat femelle sera bien plus affectueux, début des vocalisations.
  • L’œstrus : phase qui dure entre 5 et 8 jours, c’est durant cette phase qu’une chatte en chaleur peut tomber enceinte.
  • Le Métœstrus : si elle est tombée enceinte, elle rejettera les mâles, si non, c’est durant cette phase qu’elle peut souffrir d’une grossesse nerveuse.
  • L’anœstrus : période d’inactivité sexuelle.

S’il n’y a pas de fécondation, les concentrations hormonales diminuent et le cycle cesse jusqu’à ce qu’il se répète deux à trois semaines après. La règle de base selon laquelle les chaleurs chez la chatte se produisent deux fois par an n’est plus valable dans ce cas.

Reconnaitre une chatte en chaleur : les symptômes

Il n’est pas difficile de reconnaitre une chatte en chaleur. De nombreux traits comportementaux inhabituels peuvent vous montrer que votre animal est en pleine saison de reproduction.

  • Affection débordante
  • Excitation
  • Frottement contre les murs, les meubles, ou encore les personnes
  • Vocalisations puissantes et intempestives
  • Posture d’accouplement, la queue et la croupe relevée
  • Marquage urinaire

Comment calmer une chatte en chaleur ?

Calmer les chaleurs d’une chatte n’est pas chose facile. Mais il existe quelques techniques pour au moins apaiser vos oreilles.

Chercher à détourner son attention, notamment par les jeux par exemple. Certes, cela implique d’être un minimum disponible à la maison, mais une fois bien dépensée, elle entamera une bonne sieste de quoi vous laisser tranquille quelques heures.

Ensuite, vous pouvez lui interdire l’accès à l’extérieur. Vous éviterez ainsi que votre femelle ne croise le chemin d’un mâle. Pour cela, pensez à fermer vos fenêtres, portes ou encore chatières, car sachez qu’une chatte en chaleur est déterminée.

Enfin, occupez-vous d’elle. Les chats adorent qu’on les chouchoute ! Brossez-la par exemple.

calmer chaleur d'une chatte

Prévenir les chaleurs chez la chatte

Il existe bel et bien des traitements médicamenteux pour réduire les signes d’une chatte en chaleur. Généralement, on utilise ce type de traitement lorsqu’on souhaite faire reproduire son animal.

La pilule en fait partie. Elle permet de prévenir ou de stopper les chaleurs en cours. Ainsi, les conséquences liées aux comportements sont supprimées. Néanmoins, cette technique est fortement déconseillée, car de nombreux effets néfastes ont été répertoriés.

Finalement, la meilleure façon d’empêcher les périodes de chaleurs chez la chatte est bien entendu la stérilisation. Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, rendez-vous dans l’un de nos précédents articles : « Tout savoir sur la castration du chat ». 

Peu importe la solution choisie, seul un vétérinaire sera en mesure d’intervenir.

Quels sont les risques liés aux périodes de chaleurs chez la chatte ?

Une chatte en chaleur qui ne trouve pas de partenaire devient extrêmement stressée et nerveuse, que se soit sur le plan physique ou mental. Ainsi, elle aura tendance à mettre de côté ses besoins primaires, tels que se nourrir par exemple. De plus, les risques liés aux tumeurs sont fortement augmentés.

A savoir !

  • Les conditions de vie confortables offertes par l’humain font que certaines chattes d’intérieur sont en chaleur tout au long de l’année. Ce phénomène est dû aux lumières artificielles présentes chez nous, qui fournissent un temps d’éclairage constant.
  • Les animaux reproducteurs peuvent redevenir fertiles une à deux semaines après une grossesse.
  • Une chatte peut s’accoupler avec plusieurs chats pendant son cycle œstral. Ainsi, les chats d’une même portée peuvent venir de plusieurs pères différents. C’est la raison pour laquelle certaines portées de chatons sont multicolores.
  • Les chattes d’intérieur auront tendance à vouloir sortir désespérément, allant même parfois jusqu’à s’attaquer aux portes et aux fenêtres. Alors ne paniquez pas, c’est normal.
  • Les chaleurs chez les chattes commencent aux périodes de l’année où il y a le plus de soleil, nécessitant environ douze heures de lumière par jour, la date varie donc selon le pays où vous vivez.
  • Chez la chatte, la durée normale de la gestation est de 63 à 65 jours.

Conseils Vétos
Bien que certaines races de chats aient une puberté précoce par rapport aux autres, les Siamois par exemple, il est fortement déconseillé d’accoupler une chatte dès son plus jeune âge. En effet, la chatte n’est pas forcément totalement mature, et des complications pourraient mettre sa santé en péril.
Un couple de chat peut reproduire jusqu’à 80 millions de petits en dix ans ! Le stériliser est donc vivement recommandée, notamment pour éviter les portées non désirées.