Stériliser ou castrer sont chien est une décision importante qu’il ne faut pas prendre à la légère, car elle implique des conséquences irréversibles.
Cependant, même si certains propriétaires sont contre cette acte entrainant un changement de comportement de leur animal, d’autres le voient comme une solution apportant plus de confort et une meilleure santé à leur animal.

Différence entre castration et stérilisation du chien

La stérilisation et la castration sont dans les deux cas des procédés chirurgicaux permettant de rendre l’animal infertil, que ce soit un chien ou une chienne. Si ces deux interventions semblent identiques, il y a en réalité une nuance.

La castration est l’ablation chirurgicale (testicules chez le mâle et ovaires chez la femelle), annulant la fonction reproductrice et la fonction hormonale.

La stérilisation est le procédé qui enlève la fonction reproductrice de l’animal, tout en gardant ses fonctions hormonales. La castration du chien provoque donc systématiquement la stérilisation.

Pourquoi castrer ou stériliser son chien ?

Castrer ou stériliser son chien apporte de nombreux avantages, tant pour vous, que pour lui.

Avant toute chose, cette intervention permet de limiter l’apparition de maladies, surtout chez le vieux chien. En effet, un animal non stérilisé aura tendance à développer davantage de maladies en vieillissant, telles que des tumeurs de l’utérus ou mammaire chez la chienne, ou la prostatite chez le chien. En l’absence de traitement, une inflammation ou encore des kystes peuvent apparaître. Si votre compagnon en est victime, l’unique façon de le guérir est la castration ou la stérilisation. Effectuer cette opération est donc un moyen d’offrir à votre compagnon une vie plus paisible et plus longue.

Au-delà de ses aspects essentiels pour la santé de votre animal, l’ablation permet notamment de limiter les problèmes de comportement et les conduites à risque : agressivité, fugue, marquage urinaire, etc. L’animal est alors beaucoup plus calme, comme plus « mature ».

Pour info
La loi du 6 Janvier 1999 à rendu obligatoire la castration des chiens de première catégorie (Pitt-Bull, Boer-Bull, Tosa non inscrit au LOF). Par la suite, une attestation du vétérinaire traitant est attendue.

Malheureusement, la France détient le triste record européen d’abandon d’animaux domestiques, qui s’élève à près de 100 000 chaque année. Qu’il s’agisse de chat ou chien, le faire castrer ou stériliser est donc une façon de limiter les naissances non désirées. A savoir qu’il suffit de seulement 7 ans pour qu’une femelle et ses descendants engendrent en moyenne 4 000 chiens ! Ce type d’opération permet donc de lutter contre les mauvais traitements, les abandons et les euthanasies.

À quel âge faut-il stériliser mon chien ?

Il est vivement conseillé de procéder à la stérilisation ou la castration dès l’apparition des premières chaleurs, c’est-à-dire environ 6 mois. Plus vous laisser passer le temps, plus votre compagnon aura de risques de développer des maladies.

Conseil véto
Il n’est pas nécessaire d’attendre que la chienne ait eu une première portée pour agir. En effet, elle n’y gagnera rien en terme de santé ou de bien-être.

Conséquences de la castration sur votre chien ?

Comme dans bien d’autres interventions chirurgicales, il existe des inconvénients, mais rassurez-vous ! Ils sont peu nombreux.

Si vous castrez ou stérilisez votre chien ou chiot, ceux-ci auront tendance à prendre du poids. En effet, un chien entier aura tendance à davantage se dépenser, contrairement au chien castré qui est plus tranquille.  L’obésité chez eux peut provoquer certaines maladies : problèmes cardiaques, boiterie, troubles cutanés. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de surveiller de près le régime alimentaire de votre compagnon dès son retour, et d’envisager des séances sportives régulièrement.

Plus rarement cette fois, il est possible que le poil du chien perde légèrement de sa brillance naturelle. Toutefois, des shampoings et soins adaptés sont vendus pour redonner de l’éclat au pelage.

Vous l’aurez compris, il n’y a que très peu d’inconvénients à sauter le pas. Sachez que castrer ou stériliser votre animal n’est pas un acte de barbarie, mais un acte responsable.

Les différentes méthodes de stérilisation du chien

La castration chirurgicale

Cette méthode de stérilisation est irréversible, c’est pourquoi elle est recommandée pour un chien dont les propriétaires ne souhaitent pas le faire se reproduire.

La castration chirurgicale consiste à retirer les testicules pour le chien et les ovaires (éventuellement l’utérus, si l’organe n’a pas un aspect normal) pour . C’est une opération bégnine, sans douleur pour le chien. Il peut rentrer chez lui le soir-même de la chirurgie. C’est une méthode de castration définitive.

La castration chimique

Il existe aussi une alternative à la stérilisation définitive, il s’agit de la castration chimique du chien. Le vétérinaire pose un implant avec une injection entre les omoplates. Bien entendu, cette opération s’effectue sans douleur. Cette action se rapproche d’ailleurs de la pose d’une puce d’identification électronique.
La stérilisation chimique est réservée aux propriétaires souhaitant faire reproduire leur animal plus tard dans le temps. Les chaleurs sont arrêtées, mais le traitement peut être stoppé à tout moment.

Conseil véto
Attention, il est fortement déconseillé d‘utiliser cette méthode sur le long terme. Cela pourrait entraîner des effets secondaires parfois très graves, telles que les tumeurs mammaires ou le diabète.

Quel est le prix de la castration d’un chien ?

En moyenne, le tarif d’une castration se situe entre 150 et 200 €. Les prix peuvent varier selon la clinique vétérinaire et selon la race du chien. Un grand chien demandera forcément plus de temps et plus de médicaments tels que les anesthésiques et les antalgiques.

Sachez que cet acte est remboursé par les assurances animalières.

Les idées reçues pour ne pas castrer son chien

  • Beaucoup pensent devoir attendre une première portée pour passer à l’acte. Or, sachez que plus tôt vous intervenez, moins la chienne sera exposée aux risques de maladies.
  • La prise de poids n’est pas une fatalité. Il suffit de mettre en place un régime alimentaire adapté. Il existe d’ailleurs de nombreuses marques qui proposent des croquettes spécifiques aux chiens castrés ou stérilisés.
  • Votre compagnon ne ressentira pas de sentiment de frustration, il ne pensera tout simplement plus à se reproduire. Un chien n’a pas de « besoins », se reproduire est uniquement un instinct naturel visant la sauvegarde de l’espèce.
  • Votre boule de poil restera la même ! La castration va simplement apaiser ses hormones. Son comportement sera donc forcément plus tranquille et ses traits de caractère plus doux, mais sa personnalité sera identique.
  • La castration n’a pas d’effet de retard sur la croissance si elle est faite avant la puberté. C’est même plutôt l’inverse, elle a tendance à prolonger la croissance après l’âge de la puberté grâce à l’absence d’hormones sexuelles qui retarde l’ossification des cartilages de croissance.