Devenu rare de nos jours, le typhus du chat, aussi appelé panleucopénie féline, est une maladie très contagieuse qui peut s’avérer mortelle à cause d’un virus de la famille des Parvovirus. Cependant, il arrive encore que certains chats non vaccinés l’attrapent, plus particulièrement les chats errants. Ainsi, restez vigilants, notamment si votre chat à l’habitude de sortir à l’extérieur de votre maison.

Comment les chats attrapent-ils le typhus ?

Le typhus du chat touche essentiellement les chatons et les jeunes chats non vaccinés de moins de 12 mois. Notamment les chats entre 2 et 4 mois car l’immunité maternelle persiste 6 à 8 semaines après la naissance du chaton. Puis chez les chats adultes, nous pouvons constater une forme subclinique (légère de la maladie).

La transmission de ce virus très contagieux est le plus souvent indirecte. En effet, cette maladie féline intervient par contact avec les selles des chats infectés (en les reniflant, en les léchant ou en les ingérant). 

Le virus de cette maladie est très résistant et peut survivre jusqu’à 1 an à l’extérieur dans des conditions favorables. Ainsi, il est fréquent que les propriétaires ramènent le virus dans la maison en transportant de la matière fécale sous les chaussures ou sur des objets.

Nous vous recommandons de désinfecter et/ou nettoyer régulièrement vos chaussures ainsi que votre environnement afin d’éviter tout risque de contamination

LE SAVIEZ-VOUS ?
Les selles d’un chat malade restent infectées jusqu’à 6 semaines après sa guérison.

Comment chats attrapent le typhus

Les symptômes du typhus du chat ?

Lorsqu’un chat attrape le typhus du chat, 2 à 7 jours s’écoulent entre le moment de la contagion et l’apparition des premiers symptômes.

Ces symptômes se traduisent par :
Des signes généraux : de la fièvre, de la fatigue, des vomissements, de la diarrhée, une déshydratation, des douleurs abdominales ou une perte rapide de poids  ;
Des signes nerveux : tremblement et problèmes de coordination ;
Des problèmes de reproduction : infertilité, malformations congénitales ou avortement ;
Des problèmes oculaires : décollement de la rétine et défaut de développement du nerf optique.

La maladie peut provoquer la mort de l’animal

Si votre chat présente ces symptômes, amenez le en urgence chez votre vétérinaire. Une prise en charge rapide par un vétérinaire garantit une meilleure chance de guérison.

LE SAVIEZ-VOUS ?
Le typhus du chat est une maladie spécifique de l’espèce féline et ne peut donc se transmettre ni à l’homme ni au chien. Cependant, il peut contaminer les ratons-laveurs ou les renards.

symptômes typhus chat

Quel diagnostic est réalisé pour identifier le typhus du chat ?

chat et vétérinaire

Les symptômes cités ci-dessus sont les premiers signes qui montrent que votre chat est malade. Cependant, votre vétérinaire doit réaliser un diagnostic afin de vérifier s’il s’agit bien du typhus de chat.

Celui-ci réalisera alors une prise de sang ainsi qu’une analyse des selles afin de rechercher le virus.

Le typhus du chat se caractérise par une diminution du taux de globules blanc dans le sang observable grâce à la prise de sang.

Comment prévenir le typhus du chat ?

Le moyen de prévention le plus efficace contre le typhus du chat est la vaccination.

La vaccination se fait à partir de l’âge de 2 mois (8 semaines) du chaton. C’est à ce moment-là que l’animal reçoit la première injection du vaccin (primo vaccination) contre différentes maladies, dont le typhus. Tout au long de sa vie, il bénéficiera de plusieurs rappels de vaccin (à 3 mois, 4 mois puis tous les 3 ans pour le vaccin contre le typhus).

Pour en savoir plus sur la vaccination du chat, consultez notre article sur le calendrier de vaccination chat : quand et pourquoi dois-je vacciner mon chat ?

éviter typhus chat

Quel traitement possible pour le typhus du chat ?

Il n’existe pas de traitement spécifique pour guérir un chat du typhus mais des traitements symptomatiques pourront être proposés par un vétérinaire afin de diminuer les douleurs du chat provoquées par cette maladie infectieuse. En effet, il est très difficile d’éradiquer complètement le virus. Il est mortel dans 50 à 90% des cas chez les chats non vaccinés.

Ces traitements peuvent être :
– une réhydratation de l’animal grâce à des perfusions
– une alimentation entérale (par sonde)
– la prise de médicaments anti-vomitifs et anti-diarrhéiques
– la prise d’antibiotique
– la prise de vitamines
– une transfusion sanguine
– la prise d’interféron félins

Les animaux atteints du typhus du chat doivent fréquemment être hospitalisés en clinique vétérinaire dans le cas où l’un des vétérinaires constate une déshydratation, une altération de l’état général ou un diminution de l’appétit. Dans le cas où le chat survit, une alimentation pour convalescents pourra être mise en place. Pour cela, des compléments pour augmenter la consommation d’eau tels que Hydracare ainsi que des compléments alimentaires favorisant la santé de la flore intestinale du félin et renforçant son système immunitaire tels que Fortiflora chat pourront être conseillés.

LE SAVIEZ-VOUS ?
Le typhus du chat est mortel dans 50% à 90% des cas chez les chats non vaccinés.

Le vice rédhibitoire

Chat

Malheureusement, il est possible que vous adoptiez un félin déjà atteint ou porteur de cette maladie infectieuse mais qui n’était pas visible au moment de l’adoption. C’est pour cela qu’il existe le vice rédhibitoire. Dans ce cas de figure, il est possible d’entraîner une nullité de la vente et donc la restitution du chat à l’éleveur en échange du remboursement intégral de la somme versée. 

Pour cela, vous devez vous procurer auprès de votre vétérinaire un certificat de suspicion maximum 5 jours après l’adoption de l’animal. 

Le délai d’action en justice est lui de 30 jours maximum.

LE SAVIEZ VOUS ?
Un recours n’est possible seulement si les délais pour faire établir le certificat de suspicion ainsi que le délai d’action en justice sont respectés. Nous vous conseillons d’emmener votre chaton chez le vétérinaire dès son acquisition.

Le typhus du chat est une maladie virale, plus simple à prévenir qu’à soigner. Il est en effet très difficile de guérir un chat atteint du typhus et la finalité et souvent tragique pouvant aller jusqu’à sa mort. C’est pour cela que nous vous conseillons de le vacciner afin d’éviter tout risque.